Recherche scientifique

Yagasu contribue à la recherche scientifique mondiale sur le changement climatique par ses travaux prouvant l’importance écologique de la mangrove. Pour analyser les projets basés sur les littoraux, profitant à la fois au climat, à la biodiversité et aux communautés, Yagasu utilise la méthode CCB (Climate Community and Biodiversity method).

 

 

Les activités de recherches de Yagasu sont diverses. Elles permettent de collecter des informations comme la capacité de séquestration de la mangrove à différents âges et se développant dans différents sous-écosystèmes. Mais il est aussi possible d’analyser les effets des projets dans les zones côtières pour les communautés. Cela nécessite par exemple de mesurer combien de crabes, de poissons et des crevettes l’écosystème de la mangrove peut produire par an, de comparer le revenu moyen avant et après l’initiation d’un projet… Concernant la biodiversité, Yagasu s’attache aussi à comptabiliser le nombre d’espèces de mangroves, de mammifères, d’oiseaux, amphibiens, reptiles, poissons, crustacés et mollusques…

 

 

Pour appuyer ses  recherches, Yagasu détient un centre,  “Carbon Biodiversity and Research Unit (CBRU)” situé à Tanjung Rejo dans le district de Serdang. Yagasu y dispose de 21 échantillons fixes permettant d’analyser la croissance des arbres ainsi que le diversité de la faune et la flore. Yagasu peut aussi y inviter des étudiants pour les sensibiliser à l’écosystème de la mangrove et à sa biodiversité.

 

Share